En quoi consiste l'ostéopathie

Quel est le but de l’ostéopathie ? Quels sont les bienfaits de l’ostéopathie ? Ce sont des interrogations qui vous taraudent l’esprit. Cette pratique est très prisée par différents types de patients. Si les Américains connaissent l’ostéopathie depuis près d’un siècle, les Français commencent à découvrir de la tête aux pieds cette médecine naturelle. Pour être en forme, le choix d’un ostéopathe est primordial. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette technique aux multiples domaines d’action.

L’ostéopathie, c’est quoi ?

Le mot d’ostéopathie est dérivé d’ostéon, il signifie os en grec et pathos veut dire affection. Un médecin américain, Andrew Taylor Still a créé cette pratique en 1874. L’ostéopathie est le résultat de la médecine antique grecque, égyptienne et de la Renaissance. Son célèbre fondateur se base sur l’équilibre de la charpente osseuse. Celle-ci garantit le bon fonctionnement des 3 systèmes dont nerveux, musculaire et circulaire. Dans les années 1970, l’ostéopathie connaît un essor considérable. Cela est dû à la création d’une école à Londres, en 1918. Par la suite, le Syndicat national des ostéopathes voit le jour en France. Le pays reconnaît cette médecine naturelle comme profession qu’en 2002. Cinq ans plus tard, les décrets d’application sont publiés officiellement.

Comment ?

L’ostéopathie se définit comme une thérapie manuelle basée sur des manipulations des os ou encore des muscles. Elle se présente comme une médecine complémentaire. Pourquoi ? Cette pratique est non seulement liée aux troubles, mais aussi à l’état en général du patient. Cet ensemble de techniques de manipulation soulage les douleurs articulaires et lombalgies, les troubles digestifs, l’asthme, les bronchites chroniques, les migraines, etc. L’ostéopathie est efficace en cas d’accident ou de traumatisme. Elle traite également les troubles de circulation, l’hémorroïde ou les jambes lourdes. En cas d'anxiété, de manque de sommeil ou bien d'hyperactivité, une visite chez l’ostéopathe vous fera du bien.

Pour qui ?

Que ce soit en traitement ou en prévention, l’ostéopathie convient à plusieurs types de patients :

  • nourrisson : cette pratique est idéale à titre de prévention après un accouchement trop long ou trop court ou lorsque le cordon s’est enroulé autour du cou ou en cas d’utilisation de ventouse ou de spatule lors de l’accouchement.
  • femme enceinte : cette thérapie manuelle offre un certain équilibre entre le bassin, la colonne vertébrale, ainsi que la cavité abdominale. Elle réduit en effet les complications durant cette période.
  • sportif : cette technique permet aux athlètes de mieux se porter suite à des douleurs et des soucis relatifs au système musculo-squelettique. En effet, les sportifs professionnels ou simples amateurs font face au quotidien à des entorses, contractures, déchirures musculaires ou tendinites.

Par qui ?

L’ostéopathe, c’est le thérapeute du mal de dos. En deux temps trois mouvements, il repère la lésion ostéopathique. Le traitement est basé sur des techniques de pression et d’élongation. Le spécialiste opte aussi pour des manipulations vertébrales et crâniennes. L’objectif d’une séance d’ostéopathie est de rétablir la mobilité de certains organes afin de diminuer les douleurs.